Rivalités d’auteurs

Simeoni a puisé sans retenue dans les Devises heroïques de Paradin publiées à Lyon chez Jean de Tournes et Guillaume Gazeau en 1551 et illustrées de gravures de Bernard Salomon, sans les textes explicatifs. Avant lui, Anton Francesco Doni avait été à la même source lyonnaise et décrivait dans deux lettres « Al Signor Francesco Marcolino », extraites des Tre Libri di lettere del Doni publiés à Venise chez Francesco Marcolini en 1552, une liste de devises qu’il aurait voulu voir imprimées. Simeoni se garde bien de citer Claude Paradin – il manifesta toujours une hostilité certaine à l’encontre des Paradin – et masque son emprunt en donnant quelques devises à Doni. Il s’agit de devises consacrées à des figures royales féminines et au duc de Guise, auxquelles s’ajoutent des devises morales qui parfois renvoient à d’autres grands, comme la devise de « l’homme fort et sage » qui évoque Anne de Montmorency.

7-utrumlibet-dessin
Devise d’un homme fort et sage inspirée d’une devise du recueil de Claude Paradin, Devises heroiques, 1551, p. 70, Discours francois…, 1556.
Florence, Biblioteca Medicea Laurenziana, ms. Ashburnham 1376, f. 67r
© Biblioteca Medicea Laurenziana